Abonnez-vous à notre blog
  • Pascale

"Capturer un comportement", kézako ?

Mis à jour : 9 nov. 2019

Les adeptes de l'éducation canine respectueuse, professionnels ou particuliers propriétaires de chiens connaissent bien le principe de capture d'un comportement.

Mais le terme "capture" peut paraître ambigu et certains d'entre vous ont peut-être du mal à bien cerner de quoi il s'agit exactement et à quoi cela sert.


Pour mieux comprendre ce que cela signifie, on pourrait plutôt dire "la photo d'un comportement" ou "l'instantané d'un comportement" au moment-même où celui-ci se produit. Ici, par "comportement", on entend "bon comportement" et non "comportement indésirable". Même si, sans nous en rendre compte la plupart du temps, nous capturons des "comportements indésirables", j'ai souhaité ici mettre l'accent sur l'apprentissage des "bons comportements.


Explication sur ce qu'est un bon comportement ou un comportement indésirable :


Plaçons-nous du point de vue humain. Il s'agit de ce que nous, humains, allons considérer comme étant un comportement acceptable ou non, en fonction de nos critères d'humains (pas trop de bruit, pas trop d'excitation, pas trop de ...).

N'oublions pas que le chien ne sait pas, au départ, ce qui est bien ou mal, c'est à nous de lui faire comprendre ce que l'on attend de lui.

Dans le monde des chiens, manger, dormir, jouer, sont les occupations principales de la journée et de la nuit. Des règles de savoir-vivre, nos chiens en apprennent au sein de la fratrie et avec l'aide de la mère (pour l'acquisition des auto-contrôles, comme l'inhibition de la morsure par exemple, ou le fait d'apprendre à jouer sans se faire mal).

Mais des règles telles qu'éliminer dehors, marcher en laisse, ne pas aboyer pour réclamer, attendre, etc. ne sont pas innées chez nos chers poilus, ce sont celles que nous leur imposons dans notre monde d'humains.

Le "bon" comportement sera donc ce qui est acceptable pour nous, comme par exemple être calme, s'asseoir, ne pas réclamer, ne pas harceler, etc.

Le comportement indésirable sera, quant à lui, le fait par exemple de sauter sur nous ou les invités à l'arrivée (très gênant, voire dangereux), tirer en laisse (dommage de transformer un chouette moment en un véritable enfer), réclamer pendant notre repas, etc.


Je reviens à la capture de comportement.


Voici un exemple concret : pour apprendre le assis ou le couché au chien, on peut utiliser un leurre (friandise) pour inciter le chien à faire le mouvement souhaité. Cette méthode donne des résultats assez rapides, la difficulté est de déshabituer le chien à cette friandise "leurre".


Une autre méthode consiste à "capturer" le assis ou le coucher, c'est-à-dire que l'on va laisser le chien proposer de lui-même ce comportement, marquer par un signal bref à l'instant précis où ce comportement se produit et récompenser. Marquer (click, claquement de langue, "oui", "yes", etc.) permet notamment au chien de faire le lien entre le comportement qu'il vient de produire et ce qui lui est demandé. Il faudra donc attendre et observer le chien (sans l'inciter ni lui montrer la friandise) ... On pourrait y voir un inconvénient, dans la mesure où cela peut prendre un certain temps, mais le gros avantage est que c'est le chien qui l'aura proposé (pas de leurre) et qu'il suffit progressivement d'y associer le signal "assis" ou "couché". Grâce à l'entraînement (répétition), le chien associera le comportement produit à la récompense et tendra à le reproduire (conséquence du comportement agréable = récompense = motivation à refaire ce comportement).


Les applications d'une capture de comportement sont multiples : dans les apprentissages de base, comme décrits ci-dessus, mais aussi pour apprendre au chien à "mieux se conduire" (selon nos critères humains, vous l'avez compris), comme capturer le fait que le chien aille se coucher sur son tapis ou dans son panier, bien utile quelquefois. On y associera le mot "tapis" ou "panier" ou "à ta place". C'est aussi avec cette méthode que l'on peut apprendre aux chiens d'assistance à refermer un tiroir ou une porte. La liste n'est pas exhaustive, bien sûr.


Le principe de ce petit article n'est pas de faire un cours sur la capture de comportement, ni sur les comportements indésirables, mais de clarifier un peu plus la signification et l'utilité de cet apprentissage qui laisse la part belle à la réflexion et à la notion de collaboration. J'espère vous avoir aidés en ce sens :)


Cliquez sur le lien qui vous intéresse :

Faire appel à un professionnel

Stages d'initiation au clicker

Camps Relax

Formation comportementaliste-éducateur canin


MENTIONS LEGALES :

E.U.R.L. MON CHIEN RELAX au capital de 1000 euros

RCS NANTERRE 817 850 803

Siège social : 92360 MEUDON

contact@monchienrelax.com - Tél. : 06 68 03 82 18

Organisme de formation déclaré en Préfecture et référencé au Datadock

Certificat de capacité relatif à l'exercice des activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle MMA

MON CHIEN RELAX® est une marque déposée

Responsable de la publication : MON CHIEN RELAX®

Hébergeur : wix.com

Le site www.monchienrelax.com, ainsi que tous les supports de cours, les dessins et le logo font l'objet d'un Copyright©

Toute reproduction est strictement interdite.