Abonnez-vous à notre blog

Merci pour votre envoi !

  • Pascale

Le massage canin comportemental, une évidence pour les chiens de travail

Ecrire un article sur les chiens de travail est pour moi une manière de leur rendre hommage et d'aborder la question de leur bien-être.

Depuis de nombreuses années, les sites de professionnels du bien-être canin évoquent la pratique du massage canin comme un ensemble de techniques manuelles destinées à un grand nombre de chiens, comme les "chiens de travail", sans pour autant en expliquer la raison.


Mais au fait, c'est quoi un "chien de travail" ?

Un chien de travail a appris, par l'humain, un métier particulier, dans un but d'utilité pour l'humain : l'assistance, le guidage, la détection, la recherche de personnes, la garde de troupeau, etc.


Les chiens d'assistance ou les chiens guides auront appris à aider une personne en situation de handicap dans son quotidien, dans l'accomplissement de certaines tâches ou lors de déplacements en extérieur.

Le travail de détection utilisera et optimisera les fonctions olfactives d'un chien, que ce soit dans le domaine civil ou le domaine militaire.

Les chiens de recherche sont fréquemment utilisés en montagne, après une catastrophe ou une disparition.

Les chiens de troupeau, eh bien, ils protègent le troupeau.


J'en profite pour faire la distinction entre dressage et éducation canine, souvent confondus aujourd'hui.

L'éducation canine consiste à entraîner un chien afin de lui apprendre à vivre au sein de sa famille (d'humains), elle s'adresse donc au "chien de famille".

Le dressage, quant à lui, consiste à entraîner un chien afin de lui apprendre un job précis, à des fins d'utilité.

Au cours de l'histoire de la domestication du chien, le chien de famille s'est développé bien après le chien d'utilité. Ceci explique pourquoi aujourd'hui, certains chiens ont des aptitudes particulières.


Que demande-t-on à un chien de travail ... lorsqu'il travaille ?

Un travail, quel qu'il soit, exigera du chien :

  • Des aptitudes physiques

  • Des aptitudes émotionnelles

  • Des aptitudes intellectuelles et cognitives

Le chien de travail, quelle que soit l'utilité pour laquelle il aura été entraîné, devra être en bonne santé et en bonne condition physique. Il devra bénéficier d'un suivi vétérinaire et dans l'idéal ostéopathique réguliers.

Le chien de travail, devra être également un chien bien dans sa tête, un chien équilibré.

Enfin, il sera capable d'apprendre, de se concentrer et de prendre des initiatives.


Que demande-t-on à un chien de travail ... lorsqu'il ne travaille pas ?

Rien ! Ou presque.


Les chiens de travail sont souvent admirés pour leurs capacités extraordinaires, pour les services qu'ils rendent. Mais n'oublions pas que ce sont avant tout des chiens qui, à l'instar des chiens de famille, ont des besoins fondamentaux auxquels il est nécessaire de répondre.


Je parlerai notamment de la nécessité de les laisser produire des comportements naturels, comme prendre le temps d'explorer. Je parlerai aussi de la nécessité de les laisser se réparer. Car on ne se rend pas compte à quel point un travail, quel qu'il soit, leur coûte en fatigue, plus ou moins chronique. L'excès de fatigue entraîne du stress. Inévitablement.

Certains chiens peuvent se blesser. Or, on sait que malgré des soins vétérinaires, une blessure ne pourra se "réparer" si l'individu blessé est excessivement sollicité. Les tensions et les douleurs chroniques entraînent du stress.

Le stress qui découle de ces déséquilibres finit tôt ou tard par avoir un impact sur l'état de santé du chien, sur le fonctionnement de son métabolisme.


Parlons équilibre

Au même titre que l'humain, le chien de travail doit avoir une vie équilibrée qui lui permettra de se sentir bien dans sa tête et de se sentir bien vis-à-vis de son environnement.

Ses besoins émotionnels devront bien sûr être satisfaits au sein de la structure familiale. Les interactions agréables (complicité, jeu) seront des éléments essentiels à son bien-être.

Son lieu de vie devra lui permettre de se reposer confortablement et de manière sécurisée.

Des balades que j'appellerai ici "free style", c'est-à-dire sans sollicitation (ni paroles ou gestes parasitants, si vous suivez ma pensée ...) devront être aménagées pour permettre au chien de se décharger, de se détendre et de s'épanouir ... en faisant des trucs de chien, tout simplement.


Et parlons massage canin comportemental (pratique MCC®)

Les sollicitations fréquentes imposées à un chien de travail auront un impact bien moins délétère sur le bien-être et sur la santé du chien si l'on prend soin d'entretenir un bon équilibre. L'un des outils dont nous disposons pour aider à maintenir cet équilibre est le massage canin comportemental.

Cette pratique, que j'ai conçue et développée, est résolument adaptative et respectueuse du chien. C'est une pratique intégrative qui permet d'allier techniques de maintien et de remise en forme et accompagnement des familles, afin d'optimiser le travail mis en place.

Parmi les nombreuses fonctions de cette pratique, on citera :

  • l'aide à la gestion du stress et à la récupération

  • l'amélioration du fonctionnement des systèmes respiratoire, digestif et circulatoire

  • l'apaisement des tensions des tissus superficiels (peau, fascias, muscles)

  • l'assouplissement du système articulaire

  • l'amélioration des capacités motrices et proprioceptives

Le massage canin comportemental s'adapte non seulement aux spécificités du chien et des raisons pour lesquelles il est pris en charge, mais aussi à ce qu'il exprime lors des manipulations.. C'est en laissant le choix au chien et en tenant compte de ce qu'il nous "dit" que l'on obtiendra sa coopération et son lâcher-prise.


Note pour les chiens guides et chiens d'assistance :

Il n'est pas rare de voir des chiens de travail souffrir d'inflammation chronique due aux frottements répétitifs ou à la rigidité du matériel utilisé, ainsi que de douleurs compensatoires dues à des ajustements posturaux forcés. C'est le cas de la majorité des harnais pour chiens d'assistance ou chiens guides d'aveugles. Par ailleurs, beaucoup de ces harnais couvrent la zone des épaules du chien et entraînent par conséquent un phénomène de frottement et de gêne dans l'amplitude de mouvement.

Un professionnel du massage canin comportemental saura conseiller la famille pour compléter les manipulations dans une logique de cohérence.


Mon Chien Relax® est le seul organisme qui forme des praticiens en massage canin comportemental.


Le Cercle des Praticiens en Bien-Être Animalier (CPBA) regroupe des praticiens en techniques manuelles et énergétiques pour les animaux.



Coralie, non-voyante, avec Isis, son chien guide, lors de sa formation en comportement & éducation canine chez Mon Chien Relax


73 vues

Posts récents

Voir tout