Abonnez-vous à notre blog

Merci pour votre envoi !

  • Pascale

Alors, harnais ou pas harnais ?


Les débats autour de l'utilisation du harnais, du choix du harnais (en T, Y ou H), des bienfaits ou dangers du harnais sur la santé du chien, des harnais qui inciteraient les chiens à tirer encore plus fort, des harnais qui "ne marchent pas", et pourquoi pas les débats à propos de la photo d'un joggeur et de son chien portant un harnais à attache frontale, ne datent pas d'aujourd'hui, on peut aisément le constater en faisant quelques recherches bien ciblées sur la toile.


Tout cela apporte-t-il une réelle avancée dans la connaissance, ou, une fois de plus, cela ne fait-il pas davantage douter le public qui, au final, ne sait plus à quel saint se vouer, essaie des trucs et des bidules, en oubliant juste un tout petit détail : mais au fait, pourquoi un collier ou un harnais ? ça sert à quoi ?


Si vous souhaitez allez plus loin sur le collier et les conséquences potentielles sur la santé du chien, cliquez ici.


Que l'on vive en milieu rural, en bord de mer ou en milieu urbain, mettre son chien à l'attache en sortie est, la plupart du temps, nécessaire puisque légalement obligatoire (je ne parle pas des endroits où les chiens en libre sont tolérés, sous réserve qu'ils ne soient pas en état de divagation et donc toujours sous la supervision de leurs propriétaires).


On parlera également de l'attache en cas de danger potentiel ou imminent. Les circonstances dans lesquelles un chien doit être attaché tiennent compte de facteurs inhérents au chien, à son histoire, son contexte de vie, mais aussi de facteurs environnementaux (et souvent imprévus) qui pourront déclencher de la peur, un inconfort ou un comportement de prédation.


Si l'on considère que les sorties sont (doivent être) des moments quotidiens qui doivent procurer des sensations autant agréables que possible aux chiens, il nous appartient donc de mettre en place les conditions qui favoriseront celles-ci. Lesquelles ?


1. Le choix d'outils confortables et sécurisants pour mon chien

2. Un apprentissage moderne et progressif de la marche en laisse


Ces deux conditions sont indissociables, car notre objectif est de faire associer les sorties à des sensations agréables.

Si vous utilisez un outil inadapté, inconfortable ou douloureux, les conséquences pour votre chien seront désagréables. Comment appréhenderiez-vous votre environnement si vous aviez mal ou si vous portiez des vêtements trop serrés ?

De même, si votre chien ET VOUS n'avez pas appris la marche en laisse, nous risquons rapidement de nous retrouver dans un cercle vicieux. Il tire, vous tirez, il tire, vous tirez, vous ne communiquez qu'à travers des tensions et puis après ? Un jour, les sorties deviennent anxiogènes pour le chien comme pour l'humain.