Abonnez-vous à notre blog
  • Pascale

Contribuer au capital santé de mon chiot

Mis à jour : 16 avr. 2019

La santé se définit par un état de bien-être physique, mental et social.


Cela s'applique non seulement au monde humain, mais aussi à nos chiens. Par conséquent, un individu est (et reste) en bonne santé si ses besoins fondamentaux physiologiques, psychologiques et sociaux sont suffisamment satisfaits pour le maintenir dans un état de bien-être.

Cette définition, inscrite au préambule de la Constitution de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) de 1946, est illustrée par la pyramide de la hiérarchie des besoins fondamentaux, conçue et développée par le psychologue Abraham Maslow dans les années 1940.


Un article sur les bienfaits du massage pour le chiot explique les actions bénéfiques de cette pratique ancestrale et surtout sa contribution au maintien de la santé.


La santé physique de votre chiot ne dépend pas uniquement de l'absence de maladies. Elle est également conditionnée par la prévention des accidents, des blessures et des chocs.


On le sait, un chiot ou un jeune chien joue, court, attrape, poursuit, saute, glisse, fait des roulades et plus généralement bouge souvent de manière impulsive et non-coordonnée. Le système musculaire n'est pas suffisamment mature.


La durée de la croissance dépend des origines génétiques et peut varier entre 10 et 24 mois suivant les races.

Tant que cette croissance physiologique n'est pas arrivée à son terme, ce sont les articulations qui sont les parties les plus fréquemment exposées aux blessures.

Les zones les plus exposées sont celles des épaules et des coudes (membres thoraciques), des espaces inter-vertébraux (colonne vertébrale), des hanches et des tarses (membres pelviens).

Le squelette du chien est constitué de 320 os (en fonction du nombre de vertèbres caudales - queue).

Ces os sont maintenus et reliés entre eux grâce à un ensemble de tissus tels que les ligaments et leur mobilité est optimisée grâce notamment au cartilage articulaire, principalement composé de collagène.

Durant la croissance, ce cartilage grandit également. C'est le cas des plaques de croissance (ou plaques épiphyséales) situées aux extrémités de la plupart des os longs, au niveau des articulations. Ce sont donc des zones particulièrement fragiles.

Durant la croissance du chiot, les os du squelette doivent grandir de la manière la plus synchronisée possible. En cas de blessure, le rythme de croissance en sera modifié localement, ce qui risque d'engendrer des différences de taille osseuse. En effet, des cellules endommagées ralentiront leur croissance, alors que celles qui ne le sont pas continueront à grandir, ce qui créera à terme un déséquilibre.

Prenons l'exemple d'une fracture, à la suite d'une chute ou d'un choc violent. L'os guérira, mais sa croissance sera altérée, avec un risque de malformation à terme.

Les plaques de croissance se ferment entre l'âge de 10 et 20 mois, à l'issue de la période de puberté.


Prévenir les accidents :


Pour contribuer au capital santé du chiot, la modération devrait rester une priorité.


On évitera donc des activités telles que :

  • le lancer de frisbee ou de balle qui favoriseront les sauts, réceptions violentes ou chutes

  • le saut d'obstacles et d'une manière générale l'agility de compétition

  • les jeux violents

  • le jogging


On sécurisera l'environnement de vie, en évitant les sols glissants, les escaliers, les obstacles pouvant entraîner une chute, les sauts répétitifs.


A privilégier :

  • des courtes séances d'éducation (2-3 minutes), en variant régulièrement les entraînements pour éviter les postures répétitives

  • des jeux de réflexion et de recherche

  • des promenades modérées, en privilégiant des lieux riches en stimuli comme la forêt, qui lui permettront d'explorer et d'analyser (on ne se rend pas compte à quel point c'est stimulant et fatigant pour un chien de renifler une feuille !)

  • et surtout, respectez ses temps de repos, car c'est aussi dans son sommeil qu'il se construit.


59 vues

MENTIONS LEGALES :

E.U.R.L. MON CHIEN RELAX au capital de 1000 euros

RCS NANTERRE 817 850 803

Siège social : 92360 MEUDON

contact@monchienrelax.com - Tél. : 06 68 03 82 18

Organisme de formation déclaré en Préfecture et référencé au Datadock

Certificat de capacité relatif à l'exercice des activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle MMA

MON CHIEN RELAX® est une marque déposée

Responsable de la publication : MON CHIEN RELAX®

Hébergeur : wix.com

Le site www.monchienrelax.com, ainsi que tous les supports de cours, les dessins et le logo font l'objet d'un Copyright©

Toute reproduction est strictement interdite.