Abonnez-vous à notre blog

Merci pour votre envoi !

Vivre avec un chiot, c'est ...

Le monde du vivant, animal ou végétal, englobe à lui tout seul tous les aléas auxquels chacun d'entre nous peut être confronté. Il n'est pas parfait, il n'est pas toujours prévisible, on le sait. Et pourtant, un nombre croissant d'outils et de produits offrent à certains l'illusion de la perfection. On performe, on enjolive, on déguise, on maquille, on retouche, on met en scène et on fantasme.

Dans mon métier, il est souvent question de déconstruire cet idéal que mes clients ont bâti autour de leur chiot ou de leur chien adulte. Loin de moi l'idée de les juger, non, je n'oublie jamais qu'il y a quelques années maintenant, j'étais comme eux et je pensais bien faire.


Vivre avec un chiot, c'est ...

  • Être responsable d'une boule de poils pour une dizaine d'années en moyenne et impliquer toute la famille dans la décision

  • Connaître les spécificités génétiques de la race choisie

  • S'être assuré préalablement que notre mode de vie et les besoins de ce chiot vont bien matcher

  • S'être assuré préalablement que le budget que nous pourrons lui consacrer couvrira les soins, l'alimentation, les accessoires liés à son bien-être (couchage, jouets, matériel confortable et sécurisé pour les balades, etc.) et les frais à engager pour les apprentissages

  • Avoir bien intégré (toujours préalablement) que nos weekends et vacances devront tenir compte de ce chiot

  • Lui offrir beaucoup de notre temps libre ou bien dégager davantage de temps libre pour lui

  • Sécuriser le lieu de vie (intérieur et extérieur)

  • Introduire les nouveautés très progressivement, en privilégiant la qualité et non la quantité

  • Faire appel à un professionnel du comportement et de l'éducation* sans attendre

  • Mettre en place l'apprentissage de la propreté sans attendre (avec les conseils du professionnel*)

  • Sortir (hors du jardin) le chiot dès les premiers jours

Vivre avec un chiot, c'est aussi ...

  • Faire face à des dépenses imprévues

  • Aménager l'emploi du temps et les temps d'absence pour limiter celle-ci

  • Manquer de sommeil certains jours

  • Manquer de volonté certains jours

  • Accepter les aléas de l'apprentissage de la propreté

  • Faire tourner 3 machines à laver certains jours

  • Chercher son chiot partout et le trouver endormi au fond du placard resté ouvert

  • Acheter en urgence une barrière de sécurité et appeler un artisan pour sécuriser le jardin

  • Acheter en urgence une poubelle haute

  • Prévoir un budget jouets conséquent

  • Sécuriser en urgence les ouvertures de fenêtre

  • Sécuriser et superviser quotidiennement les interactions avec les enfants

  • Devenir un maniaque du rangement

  • Vérifier systématiquement la fermeture des portes de chambre avant de partir

  • S'apercevoir en rentrant qu'une porte de chambre était mal fermée et annoncer au cadet la mort de 3 de ses peluches

  • Se désinhiber lorsqu'il s'agit de féliciter son chiot

  • Avoir confiance

  • Regretter d'avoir testé les trucs et astuces des bons conseilleurs

  • Donner la priorité à la connaissance et non aux opinions des autres

  • Avoir conscience du point limite et accepter de l'aide

  • Douter, se questionner et se remettre en question

  • Travailler, persévérer et ne pas se décourager

  • Compte tenu de ce qui précède, arrêter de croire que votre professionnel est apparenté à Harry Potter (**)

  • Se mettre au sport et aux techniques de gestion du stress (**)

(*) Il va sans dire que ce professionnel vous transmettra des connaissances avérées et modernes, et que son éthique sera bienveillante.

(**) Vous seul avez le pouvoir de réussir. Vous êtes acteur de vos choix. Ayez confiance en vos capacités, tout en ayant conscience de votre seuil de tolérance.


Envie d'aller plus loin ? Lisez cet article


www.monchienrelax.com




20 vues

Posts récents

Voir tout